Regroupement familial pour les Algériens en France : Du nouveau pour les conjoints de Français

Les Algériens détenteurs d’un visa C et conjoints de Français dans le cadre du regroupement familial ne sont plus concernés par la demande d’autorisation de sortie du territoire national. Selon le site spécialisé dans les voyages VVA, les passagers conjoints de Français peuvent voyager sans contrainte et sans attendre une autorisation des autorités algériennes.

Selon la même source, cette nouvelle mesure a été mise en application samedi 27 mars. « Des passagers de ce type ont pu voyager aujourd’hui (ndlr, samedi) », a confié une source à l’aéroport d’Alger. « C’est officiel. Ils n’ont plus besoin d’avoir une autorisation pour embarquer », assure-t-on encore.

Ainsi, les Algériens qui détiennent des visas C pour la France ne sont plus obligés de présenter l’autorisation de sortie délivrée par le ministère de l’Intérieur pour rejoindre leurs familles. Séparés depuis la fermeture des frontières par la pandémie, ces conjoints n’avaient pas cessé de lancer des appels de détresse. Ils étaient nombreux à dénoncer les refus systématique de leurs demandes d’autorisation de sortie sur la plateforme numérique du ministère de l’Intérieur.

Pour rappel, c’est le 21 janvier dernier que le Conseil d’État français a suspendu le gel de la délivrance de visas dans le cadre du regroupement familial aux conjoints et enfants d’étrangers non-européens résidant en France. L’instance a jugé que l’interdiction aux conjoints et enfants d’étrangers résidant en France de rejoindre leurs proches portait « une atteinte disproportionnée au droit à la vie familiale ». Le gouvernement avait gelé la délivrance de ces visas à ladite catégorie à cause de la crise sanitaire.

En Algérie, le chef de l’Etat avait ordonné, en février dernier, de poursuivre les mesures préventives pour endiguer la propagation du coronavirus, notamment en ce qui concerne la fermeture des frontières et de l’espace aérien, à la lumière des conditions sanitaires actuelles, caractérisées par la propagation de variants plus contagieux du coronavirus. Il convient de rappeler que les frontières de l’Algérie sont fermées depuis mars 2020, dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie de coronavirus.

Cliquez ici pour lire l’article original www.observalgerie.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.