Ramadhan: disponibilité assurée des produits de consommation et organisation de foires commerciales

Lors d’une conférence de presse sur les foires commerciales durant Ramadhan, l’approvisionnement en produits de large consommation et la maîtrise des prix, M. Boulenouar a valorisé les mesures prises par le ministère du Commerce en prévision du mois sacré.

Dans ce cadre, des foires commerciales seront ouvertes dans les 1541 communes du pays où les producteurs de différentes marchandises, produits alimentaires, légumes, fruits, viandes, meubles, vaisselle de maison, habits, chaussures et appareils électroménagers, peuvent assurer leur vente directe auprès des citoyens à des prix réduits.

M.Boulenouar s’est félicité du rôle distingué que jouera le ministère du Commerce pendant Ramadhan, à travers l’accompagnement des producteurs à l’effet de leur permettre de transporter leurs marchandises à travers les wilayas du pays, notamment vers les wilayas du Sud et wilayas frontalières.

Il a, en outre, fait savoir que l’ANCA a reçu des promesses de la part du ministère du Commerce, en vue de soumettre la préoccupation des commerçants au Premier ministère, relative à l’allègement des horaires de confinement à partir de minuit, afin qu’ils puissent commercialiser leurs produits dans de meilleures conditions.

Selon lui, d’après les informations auxquelles est parvenue l’ANCA, à travers aussi bien de l’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (ONILEV) relevant du ministère de l’Agriculture que des marchés de gros et des représentants des agriculteurs, “une quantité dépassant 100.000 tonnes de viandes rouges et viandes blanches, ainsi que 700.000 tonnes de fruits et légumes seront disponibles pendant Ramadhan”. 

M.Boulenouar a salué l’approbation cette année par les autorités des projets de réalisation de 5 marchés de gros des produits alimentaires dans les wilayas de Boumerdes, Batna, Ouargla, Tiaret et Béchar.

L’intervenant a ajouté que le meilleur moyen de prévenir une éventuelle hausse des prix de l’huile de table est l’encouragement des privés à investir ce créneau afin de créer un climat de compétitivité qui favorisera sans doutes la baisse des prix, appelant les autorités à revoir la politique de subvention généralisée et à s’orienter vers la promotion du pouvoir d’achat du citoyen.

Valorisation de l’intensification du contrôle sur les dépôts des produits alimentaires pour éviter le monopole et la hausse des prix

M.Boulenouar s’est félicité, en outre, de la décision prise par les autorités compétentes au ministère du Commerce relative à l’intensification du contrôle sur les dépôts de stockage des produits alimentaires, le commerçant étant tenu de se rapprocher des Directions du commerce pour déclarer la marchandise stockée, afin d’éviter le monopole et la spéculation et partant une éventuelle hausse des prix.

Le chargé des conventions et de l’investissement à ladite Association, Djaber Bensdira a salué à son tour la décision des autorités autorisant la vente aux rabais durant le mois de Ramadhan et toutes les occasions religieuses célébrées en Algérie.

Il a ajouté que les marchés de proximité et les marchés hebdomadaires, de même que ceux de détails et de gros seront ouverts 7/7, précisant qu’il n’y aura plus d’exception, ni de listes de permanence lors des occasions et des jours de fête comme auparavant.

Le président de l’Association nationale des propriétaires des salles de fête, Mohamed Brikeci a appelé les autorités “à la réouverture de ces salles avant le mois de Ramadhan pour permettre aux travailleurs de gagner leur vie après une année de fermeture”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *