Maroc : Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis approuvé

Le Maroc a décidé de rendre légal l’usage du cannabis. Le gouvernement marocain a, en effet, voté, ce jeudi 11 mars, en faveur du projet de loi portant sur l’utilisation de cette substance à des fins thérapeutiques et scientifiques. Le sujet a soulevé un vent de polémique au royaume chérifien.

Réunis ce jeudi à Rabat, les membres du Conseil du gouvernement marocain ont adopté le projet de loi sur la légalisation de l’usage du cannabis au Maroc à des fins thérapeutiques et scientifiques. D’après la presse locale, il est prévu la création d’une Agence nationale spécialisée afin de prendre en charge l’achat et la vente de la plante à des sociétés l’utilisant à des fins médicales, pharmaceutiques ou industrielles.

« Cette agence nationale sera l’unique interlocuteur pour l’achat de la culture du cannabis auprès des paysans et la vente aux sociétés de transformation nationales et internationales installées au Maroc », ont indiqué des sources gouvernementales. Et d’ajouter qu’ « un décret du chef du gouvernement sera adopté plus tard pour circonscrire les superficies de la culture du cannabis à six zones à travers le royaume ».

Le cannabis rapporterait 23 milliards de dollars au Maroc

Il est à noter que la législation de la culture du cannabis a suscité une vive polémique au Maroc. C’est notamment le cas chez le Parti justice et développement (PJD) et son secrétaire général Saâdeddine El Othmani, également chef du gouvernement marocain, qui avait appelé à « une étude des éléments liés au projet sur l’usage légal du chanvre indien à des fins médicales et industrielles », à ouvrir un débat général et à élargir « les consultations institutionnelles » à ce sujet.

Le gouvernement a, donc, finalement adopté ce projet de loi. Il faut dire que cette décision va permettre au Maroc, un des principaux pays producteurs de cannabis au monde, de réguler la grande manne financière que génère l’industrie du cannabis thérapeutique. D’après une étude publiée en 2020 par le réseau indépendant « Initiative mondiale contre la criminalité transnationale organisée », la culture du cannabis, estimée à plus de 700 tonnes annuelles, rapporterait pas moins de 23 milliards de dollars annuels au royaume.

Cliquez ici pour lire l’article original www.observalgerie.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.