L’histoire tragique de l’étudiant franco-algérien Malik Oussekine adaptée au cinéma par Disney +

Le grande plate-forme de vidéos américaine Disney+ a annoncé qu’elle produisait une série sur l’histoire tragique de Malik Oussekine. Un étudiant franco-algérien frappé à mort à Paris en 1986 par des policiers, en marge d’une manifestation.

Le film intitulé « Oussekine » sera centré sur la famille de l’étudiant, âgé de 22 ans au moment de sa mort, et sa quête de justice. Ce sera l’une des quatre premières séries françaises produites pour Disney+. Cette série, en quatre épisodes de 52 minutes chacun, est créée par Antoine Chevrollier, Faïza Guène, Julien Lilti et Cédric Ido.

La mini-série « Oussekine » reviendra sur la mort de cet étudiant d’origine algérienne, un certain 5 décembre 1986, à la suite d’une intervention de policiers voltigeurs motocyclistes qui l’ont passé à tabac. Elle sera axée sur le combat de sa famille pour obtenir justice et permettra de « comprendre l’impact de ce drame sur la société française », selon Pauline Dauvin, vice-présidente de la Walt Disney Company France.

Cette série n’est encore qu’au stade du développement. Aucune information sur le casting ou la date de diffusion n’ont été communiqués. Elle sera projetée dans un premier temps en exclusivité en France.

Pour mémoire, le meurtre de l’étudiant franco-algérien avait provoqué une tempête au plus haut niveau de l’Etat français et cristallisé la colère des jeunes contre la police. Le Franco-Algérien de 22 ans étudiait dans une école de commerce pour être promoteur immobilier, après avoir obtenu la Capacité en droit à la Sorbonne. Malik était le dernier d’une famille de sept frères et sœurs, qui ont tout fait pour qu’il puisse étudier.

Dans la nuit du 5 au 6 décembre 1986, les policiers l’ont pris pour cible. Ils l’auraient identifié comme un membre d’un groupe violent et le prennent en chasse. Le jeune homme fuit et parvient à s’introduire dans un immeuble de la rue.

C’est un fonctionnaire du ministère des Finances qui le fait entrer dans le bâtiment. Mais Malik n’arrive pas à refermer la porte assez vite. Les policiers le rattrapent et l’agressent sauvagement. Il est décédé sur place. Ce n’est qu’après plusieurs années et un long procès que la responsabilité de la police française sera reconnue.

source: https://www.observalgerie.com/lhistoire-tragique-de-letudiant-franco-algerien-malik-oussekine-adaptee-au-cinema-par-disney/2021/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *