Drifa Ben M’hidi : « La France doit s’excuser pour ses crimes en Algérie »

Depuis la capitale algérienne, Drifa Ben M’hidi, ancienne combattante de la guerre d’Algérie et sœur de Larbi Ben M’hidi, un des fondateurs du Front national de Libération mort en 1957, a accordé un entretien à France 24. Elle affirme que le général français Marcel Bigeard, qui avait procédé à l’arrestation de son frère à Alger, lui aurait avoué que c’est bien « la France qui a tué Larbi Ben M’hidi ». Elle appelle le président Emmanuel Macron à reconnaître non seulement cet assassinat, mais le crime commis contre « le peuple algérien dans sa totalité. » (F24)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.