Des taches de sang de Kenza sur les vêtements de son père

Le père de Kenza, la jeune fille retrouvée morte dans la forêt de Yakouren, a été mis en détention provisoire. Il est le suspect N° 1 du meurtre de sa fille.  

Les éléments de la sécurité de la daira de Azazga, à Tizi Ouzou, ont pu procéder à l’arrestation du père de la jeune fille retrouvée morte dans la forêt de Yakouren, plusieurs jours aprés sa disparition. Le père de la jeune fille est l’accusé principal dans cette affaire.

L’enquête policière avait touché plusieurs personnes avec qui la jeune fille avait eu des contacts avant sa mort, mais c’est son père qui a été mis, en fin de compte, derrière les barreaux.

Le média Arabophone Al Nahar, affirme que le père possède des antécédents judiciaires, et qu’il n’est sorti de prison qu’en 2001, après avoir été condamné pour le meurtre de son fils.

Le suspect est actuellement en détention provisoire, jusqu’à ce que l’enquête soit clôturée. La mort de la jeune adolescente a suscité l’émoi et l’indignation au sein des habitants de la région et de tout le pays.

Il est également rapporté que la jeune fille avait choisi de vivre avec son père, suite au divorce de ses parents. Mais la relation entre le père et sa fille était marquée de plusieurs problèmes.

Le père de la jeune fille aurait attendu une semaine aprés la disparition de sa fille pour informer les services de sécurité de la daira de Azazga.

Kenza, retrouvé morte dans la forêt

Kenza a été retrouvée morte dans la forêt de Yakouren, située dans la daira de Azazga, dans la wilaya de Tizi Ouzou, lundi dernier, une semaine après  que son père ait informé les autorités de sa disparition.

La jeune fille était âgée à peine de 18 ans, et elle résidait dans la commune de Azazga. Elle aurait disparu depuis  le premier février 2021.

La jeune fille a été retrouvée morte et abandonnée dans la forêt de yakouren. Le procureur général et le médecin légiste se sont vite dépêchés sur les lieux du drame, après avoir été alertés par les services de sécurité. Les circonstances exactes de ce décès sont encore inconnues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.